Renversement en X gard a l'académie de Jiu-jitsu brésilien et grappling à Lyon 2

TECHNIQUES

 
EXPLICATION

 

Tout comme au sambo, les pratiquants du jiu-jitsu brésilien pratiquent le combat au sol. Ils ont à leur disposition tout un arsenal de clés de bras (épaulecoudepoignet), de clés de jambe (genouchevillepied), de clés de nuque, et d’étranglements.

 

Le jiu-jitsu brésilien représente une spécialisation du combat au sol, avec des positions caractéristiques comme la garde fermée (où dos au sol, on enserre la taille de l’adversaire entre ses jambes), qui permet de se protéger des techniques de soumission, tout en étant capable d’en délivrer.​​​​​​

LES POSITIONS FONDAMENTALES

Lorsqu’on débute, on a tendance à attaquer n’importe quand, sans se soucier de savoir si nous sommes dans une position favorable ou non. C’est pourquoi il est important de bien connaître les positions fondamentales en JJB.

LA POSITION GARDE

Comme son nom l'indique, les positions de garde ont pour objectif principal d’empêcher l’adversaire de prendre l’avantage sur nous; c’est-à-dire prendre une position plus dominante et  nous soumettre. La garde est une position où l’on est sur le dos ou légèrement de côté, avec l’adversaire au-dessus de nous. Il existe plusieurs types de garde avec leurs avantages et leurs inconvénients. Et bien que le rôle d’une garde soit  défensif dans un premier abord, de nombreuses attaques et renversements partent de chacune d’entre elles.

LA GARDE FERMEE

Dans cette position, on est dos au sol avec l’adversaire qui se retrouve enserré à la taille avec nos jambes, pieds crochetés l’un à l’autre pour maintenir correctement la garde.

Attaque et renversement depuis la garde fermée.

C’est la position la plus défensive et la plus sécurisante. C’est la garde qu’on apprend en premier. On peut attaquer depuis cette position avec les mains ou les jambes pour étrangler l’adversaire, ou  réaliser une clé articulaire. On peut aussi renverser l’adversaire pour le mettre à son tour sur le dos et reprendre une position dominante.

LA DEMI-GARDE

La demi-garde est une position où l’on enserre une jambe de l’adversaire avec nos 2 jambes crochetées ensemble pour maintenir fermement la position.

Elle permet d’éviter à l’adversaire de prendre une position dominante qui nous serait dangereuse. On peut être placé sur le dos ou sur le côté.​​​​​​​​​​​​​​​

Attaque et renversement depuis la demi-garde

C’est une position propice au travail de prise de dos ou de renversement. La demi-garde rentre dans les techniques de base, aussi bien du MMA que du grappling ou du JJB.

LA GARDE OUVERTE

On parle de garde ouverte lorsqu’on est sur le dos et qu’on empêche l’adversaire de prendre une position de contrôle sur nous, sans lui enserrer la taille ou les jambes.

Attaque et renversement depuis la demi-garde

​​​​​​​​​​​​Pour cela, on contrôle l’adversaire simultanément avec:

  • Nos mains, en s’agrippant à l’ouverture des manches, au revers du kimono, aux chevilles voir au pantalon au niveau des genoux;

  • Nos pieds, en repoussant l’adversaire sur les hanches, les épaules, l’intérieur des coudes ou en crochetant une cheville ou l’intérieur du genou.

 La garde ouverte est la moins défensive des 3. Mais c’est celle qui permet le plus de possibilités de renversement et de soumission.

A SAVOIR

Le JJB est un art martial jeune et de nouvelles techniques voient le jour sans cesse. Il existe d’autres gardes plus avancées qui ont gagné en notoriété grâce à leur efficacité telles que la X garde, la garde de la riva, demi-garde profonde, la garde 50/50 etc.

De plus toutes les gardes peuvent se mélanger et il existe plein de variantes afin de créer notre jeu personnel.

L'APELGARDE

L'apel est un grip énormément utilisé dans les dernières années en Jiu-jitsu brésilien. Il va souvent être utilisé pour sécuriser une garde déja existante comme la demi-garde ou la garde De La Riva.

Mais depuis environs les années 2010 certaines gardes ont été inventées à partir de ce grip, notamment la Worm garde utilisée pour la première fois en compétition par Keenan Cornelius. 

Attaque et renversement depuis la demi-garde
LES POSITIONS DE CONTRÔLE

Une position de contrôle est une position dominante où l’on contrôle les mouvements de l’adversaire en lui plaquant  le dos au sol (exception faite pour la prise du dos). Lorsqu’on est dans une position de contrôle, l’adversaire n’a aucune emprise sur nous avec ses jambes: on dit qu’on a passé la garde de l’adversaire.

Une position de contrôle est propice à l’attaque.

Attaque et renversement depuis la demi-garde
LE CONTRÔLE DU DOS

C’est la position la plus dominante et la plus dangereuse pour l’adversaire. Dans cette position, on a le corps collé au dos de l’adversaire avec:

​​​​​​​​​​​​​
  • Les pieds qui crochètent l’intérieur de ses cuisses;

  • Un bras  au-dessus de l’épaule pendant que l’autre bras passe sous l’aisselle pour « ceinturer » son torse;

  • La tête est collée à celle de l’adversaire. 

 

De cette position le danger vient de derrière et l’étranglement est l’attaque la plus probable.

LA POSITION MONTÉE

Attaque et renversement depuis la demi-garde
​​

C’est la seconde position la plus dominante après la prise du dos. Dans cette position, on est assis à cheval sur le torse de l’adversaire, genoux et pieds bien calés contre ses hanches pour entraver au maximum ses mouvements.

C’est une position très offensive où toutes les attaques sont possibles.

Sur cette position le danger vient de devant mais la diversité des attaques est plus importante.

LE GENOU POITRINE

Attaque et renversement depuis la demi-garde
​​​​​​​​

Dans cette position:

 

  • On vient appuyer son genou sur l'estomac de son adversaire;

  • L’autre pied est à plat sur le sol pour stabiliser la position;

  • On vient contrôler le bras le plus proche en s’agrippant à  la manche;

  • Pour assurer son équilibre, on vient chercher le revers du kimono de l’autre main.

 

C’est une position très inconfortable pour l’adversaire car on vient s’appuyer avec force sur son estomac dans le but de bloquer le diaphragme, le muscle qui nous permet de respirer. L’adversaire a l’impression d’avoir le souffle coupé.

Cependant il existe des variantes comme venir tirer le revers du kimono d’une main et de saisir le pantalon au niveau du genoux de l'autre main.

C’est une position qui crée des ouvertures si l’adversaire n’anticipe pas rapidement et se laisse piéger. C'est aussi une position plus mobile que les deux précédentes.

AMENÉE AU SOL

Il est important de préciser que le Jiu-jitsu Brésilien est un mélange de jujitsu traditionnel et judo. De ce fait, même si 80% du combat se passe au sol, il est important de préciser que le combat commence debout. Ainsi nous retrouverons deux façons de commencer debout:

Les personnes préférant travailler dans la garde vont en règle général directement se mettre au sol et tirer la personne dans la garde qu'il souhaite.

Les personnes préférant être dessus et donc passer la garde. En règle général elle vont plutôt travailler des amenées au sol comme des techniques de judo, ou sambo par exemple.

Attaque et renversement depuis la demi-garde
CONTRÔLE LATÉRAL

Comme son nom l’indique, c’est une position où l’on vient contrôler l’adversaire sur son flanc. Dans cette position, on est:

​​​​​​​​​​​​

  • Sur le côté de l’adversaire, le torse vient plaquer le sien;

  • Un de nos 2 genoux est collé à son flanc pendant que l’autre jambe est étendue pour faire contrepoids;

  • Le bras le plus proche de la tête adverse passe sous sa nuque;

  • L’autre bras passe sous l’aisselle la plus lointaine pour rejoindre l’autre main ou sert à maintenir les jambes de l'adversaire.

C’est une position où l’on peut venir attaquer le cou, l’épaule, les bras ou venir chercher une position plus dominante.

CONTRÔLE LATÉRAL EN KESA-GATAME:

C’est une autre position de contrôle latéral issue du judo où l’on tourne légèrement le dos à l’adversaire. Dans cette position, on est:

Attaque et renversement depuis la demi-garde
​​​​​​​​​​
  • Collé sur le flanc de l’adversaire, assis jambes de biais;

  • Le côté du dos vient s’appuyer sur son torse pour l’empêcher de bouger;

  • On passe généralement un bras sous la tête ou sous aisselle de l’adversaire pendant que la main opposée vient contrôler le bras adverse.

C’est une position de transition où l’on va généralement venir se placer en croix ou en position nord-sud.

LA POSITION EN CROIX​​

Attaque et renversement depuis la demi-garde
​​​​​​​

La croix est un contrôle latéral où l’on vient se mettre à genoux, calé contre le flanc de l’adversaire avec notre bassin plaqué le plus bas possible pour descendre notre centre de gravité. En mettant de la pression sur le torse de l’adversaire, on le maintient sur le dos.

Dans la position de croix de base, on a notre bras le plus proche de la tête adverse sous celle-ci alors que l’autre passe sous l’épaule la plus éloignée.
De cette position, on peut venir attaquer le cou, l’épaule ou le coude opposé ou bien passer en position montée.

LA POSITION NORD-SUD
Attaque et renversement depuis la demi-garde
C’est une position où l’on est installé tête-bêche au-dessus de l’adversaire qui est à plat dos. Notre corps est allongé tout du long avec notre torse qui vient plaquer le visage de l’adversaire. Le nôtre appuie sur sa cage thoracique pour restreindre ses mouvements.

C’est une position où l’on peut venir attaquer le cou, l’épaule, les bras ou venir chercher une position plus dominante comme le dos.

LOGO_définitif_ARANHA_LYON.webp

© 2020 Aranha Jiu-jitsu Lyon

Contact :

06 52 32 40 17
  • FlavienMartinjjb
  • YouTube Social  Icon
  • Icône social Instagram
Abonnez-vous et recevez toutes les nouveautés à suivre!